Skip to main content
  • Est-ce que je peux devenir membre de Neuchâtel Rando ?

    Oui, c’est très facile. Il vous suffit de remplir ce formulaire

  • Comment puis-je me rendre utile en fournissant une prestation bénévole pour Neuchâtel Rando ?

    Veuillez vous adresser directement au secrétariat (+ 41 32 889 68 95 – formulaire de contact) qui vous aiguillera vers les secteurs d’activité où des postes sont à pourvoir.

  • Combien y a-t-il de kilomètres de chemins de randonnée pédestre dans le Pays de Neuchâtel ?

    Le Pays de Neuchâtel possède 1’074 kilomètres de chemins de randonnées balisés. La Suisse compte plus de 60’000 kilomètres de chemins de randonnée pédestre, dont environ 22’000 kilomètres sont des chemins de montagne.

  • Qui est responsable des chemins de randonnée pédestre ?

    D’après la Loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre LCPR, les cantons sont responsables de la planification, de l’aménagement, de l’entretien et de la signalisation des chemins de randonnée pédestre. Les cantons peuvent cependant déléguer ces tâches à des organisations spécialisées. C’est ainsi que la répartition des tâches peut se faire de telle sorte que les cantons planifient les réseaux de chemins de randonnée et les établissent dans des plans directeurs à caractère obligatoire; les chemins sont ensuite aménagés et entretenus par les communes et balisés par les associations cantonales de tourisme pédestre.

  • Pourquoi les indications de temps ne figurent-elles pas sur les panneaux indicateurs de direction ?

    Vous trouverez toujours l’indication du temps de marche au point de départ et au point d’arrivée d’un itinéraire ainsi qu’aux buts intermédiaires.
    Les panneaux indicateurs de direction sont là pour indiquer le chemin aux intersections et ne donnent pas d’informations sur le temps de marche.

  • A qui doit-on annoncer qu’un panneau indicateur manque ou qu’il est défectueux ou alors qu’un chemin est en mauvais état ?

    La meilleure chose à faire est de s’adresser directement au secrétariat (+ 41 (0) 32 889 68 95) ou au moyen de notre formulaire de contact

  • Les cyclistes ont-ils le droit de rouler sur les chemins de randonnée pédestre ?

    La Norme VSS 640 829a «Signalisation du trafic lent» précise que, lorsque des chemins de trafic lent suivent le même tracé, il faut obtenir l’autorisation des services cantonaux spécialisés pour le trafic lent directement concernés.
    Suisse Rando s’engage pour une cohabitation respectueuse, tolérante et amicale des randonneurs et des cyclistes sur les chemins de randonnée pédestre. Dans l’intérêt des randonneurs comme des usagers à VTT, il est essentiel que les itinéraires de randonnée soient distincts des itinéraires pour VTT et ceci dans les cas suivants: sur les chemins très fréquentés, sur certains tronçons de chemin à la descente et sur des chemins de moins de 2 m de large.

    Plus d’infos

     

  • Les chiens sont-ils autorisés lors des randonnées accompagnées de Neuchâtel Rando ?

    Pour des raisons de sécurité, les chiens ne sont malheureusement pas admis lors des randonnées accompagnées organisées par Neuchâtel Rando.

  • Les chemins pédestres sont-ils asphaltés ?

    Le moins possible. Les responsables se sont efforcés de baliser des chemins en dehors du trafic motorisé.

  • Faut-il un équipement spécial pour se rendre sur les chemins balisés par Neuchâtel Rando ?

    Non, de bonnes chaussures de marche suffisent et une protection adéquate contre la pluie. Il est judicieux de prendre avec soi de quoi boire et manger. Et c’est plaisant de prendre avec soi la carte topographique.

  • Qu’est-ce que Neuchâtel Rando ?

    C’est une association dont le but est de promouvoir la pratique de la randonnée pédestre, un loisir sportif à la portée de chacune et de chacun.
    Neuchâtel Rando :

    1. contribue au développement du réseau des chemins de randonnée pédestre et à son balisage;
    2. collabore avec les collectivités publiques et les particuliers dans toute entreprise en faveur de la randonnée pédestre;
    3. exécute les tâches qui lui sont déléguées par l’Etat ;
    4. stimule l’élaboration de cartes, guides et autres documents d’itinéraires pédestres;
    5. organise des randonnées pédestres.
  • Y a-t-il des associations du même genre dans les autres cantons ?

    Oui, de telles associations existent dans chaque canton. Elles sont toutes regroupées au sein de Suisse Rando.

  • Quel est le statut de Neuchâtel Rando ?

    C’est une association de droit privé, neutre du point de vue politique et confessionnel, ouverte à chacun et à chacune moyennant le payement d’une modeste cotisation annuelle (actuellement CHF 20.-).

  • Comment le balisage fonctionne-t-il ?

    Il repose sur le travail de bénévoles qui en assurent l’entretien. Il est régi par des règles uniformes édictées au niveau suisse et qui s’appliquent à l’ensemble du réseau pédestre officiel (plus de 60’000 km).

  • Quelles sont les couleurs utilisées sur les indicateurs ?

    La couleur de base est le jaune. La pointe des indicateurs des sentiers classés en chemins de randonnée de montagne (il s’en trouve quelques-uns dans notre canton) est en blanc/rouge/blanc.

    Il existe aussi des indicateurs blancs destinés au balisage d’itinéraires locaux n’appartenant pas au réseau pédestre officiel. Il en existe aussi de couleur rose pour la randonnée hivernale avec ou sans raquettes.

  • Et les flèches rouge-grenat qu’on rencontre fréquemment ?

    Il s’agit des indicateurs destinés aux cyclistes et aux vététistes. En principe ces itinéraires présentent un parcours différent de celui du réseau pédestre officiel. Il peut coïncider là où la largeur des chemins le permet.

    Quoi qu’il en soit – et en toutes circonstances – le respect et la tolérance s’imposent entre marcheurs et cyclistes.

  • Les signaux pour le ski de randonnée sont-ils identiques à ceux qui sont destiné à la randonnée pédestre ?

    Non, ils sont bleus et portent en pictogramme la silhouette d’un skieur.

  • Les indicateurs de direction jaunes donnent souvent de temps de marche. Comment ces temps de marche sont-ils calculés ?

    Sur la base d’un rythme de marche normal. En terrain plat : 4,2 km à l’heure.

    En terrain accidenté : il faut 1 heure pour s’élever de 300 m.

  • Comment se fait-il que tous les chemins et sentiers ne soient pas balisés ?

    Si tel était le cas, le réseau pédestre aurait une telle densité qu’il en deviendrait inextricable et son balisage très compliqué.

    Les itinéraires pédestres ont été choisis avec soin selon des critères d’attractivité et de sécurité. Ils sont connectés aux arrêts de transports publics.

  • Mais, n’est-il pas possible de marcher n’importe où ?

    Oui et non. Le libre accès aux forêts et pâturages est garanti par le code civil. Sinon, on se conformera aux exigences du droit de propriété, on respectera les cultures et les terrains voués à la conservation de la nature. Dans tous les cas, c’est pour se ressourcer qu’on cheminera et pas pour se défouler. Respect de la nature et du bien d’autrui en toute circonstance !

  • Pourquoi trouve-t-on parfois des indicateurs avec temps de marche et d’autre qui ne fournissent pas ces renseignements ?

    Vous trouverez toujours l’indication du temps de marche au point de départ et à la destination finale d’un itinéraire. Vous la trouverez aussi aux destinations intermédiaires. Mais vous ne la trouverez pas aux simples intersections.

  • Quelle est la signification exacte des losanges jaunes qu’on rencontre à tout bout de champ ?

    Les losanges jaunes de confirmation se trouvent dans l’exacte direction des indicateurs et sont bien visibles depuis le poteau de signalisation. Une fois sur le bon chemin, vous en trouverez d’autres qui vous diront : « C’est bon, continuez, vous êtes sur le bon chemin ! »

    Sur les sentiers classés en chemin de randonnée de montagne, le losange est remplacé par un carré blanc/rouge/blanc.

  • Quel est le degré de difficulté des excursions proposées ?
    Degré de difficulté Course Temps de marche Montée Descente
    * Facile

     

     

    Inférieur ou égal à 4 h 350 m 500 m
    ** Pour marcheurs entraînés

     

    Inférieur ou égal à 5 h 700 m 1’000 m
    *** Pour marcheurs bien entraînés

     

    Inférieur ou égal à 5 h 1’000 m 1’500 m
    **** Course de montagne pour marcheurs chevronnés

     

    Plus de 1’000 m

    Le randonneur connaîtra donc à l’avance si la course à laquelle il désire s’inscrire lui correspond ou non

  • Où peut-on s’abonner à Randonner.ch ?

    Randonner.ch qui parait six fois par année est le magazine suisse de la randonnée. Il est en vente dans les kiosques.

    Renseignements ou abonnement :
    au secrétariat de Neuchâtel Rando (prix préférentiel pour les membres)
    ou directement à Suisse Rando, Montbijoustrasse 61, 3007 Berne abo@wandern.ch

  • Y a-t-il dans le canton de Neuchâtel d’autres groupements qui s’occupent de tourisme pédestre ?

    Oui, il y a trois sociétés qui s’occupent de l’entretien de certains parcours dont Neuchâtel Rando assure le balisage :

    • La Société des sentiers des Gorges de l’Areuse ;
    • La Société de la Poëta Raisse ;
    • La Société des sentiers du Doubs.

    Il y a aussi quelques groupements en charge d’itinéraires didactiques et récréatifs situés en dehors du réseau pédestre officiel

  • Quel est le matériel topographique le plus adapté à la randonnée pédestre ?

    La carte 1 :25’000 officielle de Swisstopo qu’on trouve  :

    en version papier dans les librairies ;

    en version numérique sur le site internet : map.geo.admin.ch

    Un outil très utilisé et apprécié, offrant en sus la possibilité de tracer des itinéraires : le site internet de SuisseMobile